Journal d’un monstre

, , Laisser un commentaire

Cette fois, nous travaillerons la création d’un personnage extraordinaire, non pas du côté du background ou de sa description physique mais bien de son ressenti, ses émotions, l’image qu’il se fait de lui-même…

Journal d'un monstre

Un des aspects les plus difficiles de l’écriture selon moi est d’inventer des personnages qui soient crédibles pour le lecteur. Caractère, aspect physique, élocution sont autant de critères à soigner pour rendre le personnage « vivant ». Mais une fois que vous l’avez bien en tête ce personnage, que vous connaissez tout de lui au point que vous pourriez presque croire qu’il existe, il reste une dernière étape : l’intégrer dans votre récit de manière cohérente. À certains moments, vous devrez vous mettre littéralement à sa place pour savoir comment il réagirait à la mort d’un ami, à l’agression d’un passant hystérique ou à la fin du monde.

Dans l’idée de créer ce lien empathique entre auteur et personnage, un très bon exercice est le journal intime. La célèbre nouvelle de Richard Matheson, « Journal d’un monstre », décrit au jour le jour le quotidien d’un enfant d’apparence monstrueuse qui est enfermé dans la cave par ses parents. J’adore cette histoire dont le ton et le vocabulaire vous expédie sans détour dans la peau de ce pauvre être maltraité. L’exercice d’écriture que je vous propose aujourd’hui se calque sur cette nouvelle.

Exercice : Prenez deux minutes pour imaginer un être surnaturel. Cela peut être un monstre mais aussi une puissante entité, un lutin, une divinité… Bref un être qui sort de l’ordinaire. Une fois que vous avez votre protagoniste, écrivez son journal intime sur une journée, au présent et à la première personne.

Comme toujours, faire lire son travail peut s’avérer très enrichissant donc faites tourner vos créations !

A propos de l'auteur :

Créateur du Renard Loquace. Petit auteur à ses heures perdues, gamer de l'infini branché scène indépendante. Animal préféré : le renard.

 

Laisser un commentaire

(*) Requis, votre email ne sera pas publié