S’exercer à la description sous contrainte

, , Laisser un commentaire

Après avoir abordé le sujet de la description d’un lieu, autant rester dans le sujet avec un nouvel exercice qui cette fois, m’a été inspiré par un camarade d’écriture.

description sous contrainte
 
Il existe plusieurs façons de faire exister le monde que vous avez créé pour vos lecteurs. Si le narrateur omniscient et en dessus de la conscience du commun des mortels est un procédé narratif très courant, il me semble aussi très intéressant de décrire ce que vous voulez montrer à travers vos personnages. Mais bien entendu, ceux-ci ne peuvent avoir une vue d’ensemble parfaite, limités qu’ils sont par leur point de vue, leur savoir voir même, leur(s) handicap(s). Et c’est ce dernier point qui va nous intéresser aujourd’hui.

Exercice : Choisissez un des cinq sens. Imaginez ensuite une scène simple, courte mais percutante pour votre personnage : de l’action pure et dure, un paysage impossible, une situation étonnante voire même – si vous vous sentez d’humeur coquine – une scène érotique. Décrivez cette scène à travers votre personnage en imaginant qu’il est dénué de ce sens. Mettez l’accent sur ce qu’il peut et sur ce qu’il ne peut pas capter, pensez à ce qu’il doit privilégier dans sa « vision » pour compenser son handicap. Écrivez au présent, à la première personne du singulier et sans dépasser une page.
Que pensez-vous du résultat ?

A propos de l'auteur :

Créateur du Renard Loquace. Petit auteur à ses heures perdues, gamer de l'infini branché scène indépendante. Animal préféré : le renard.

 

Laisser un commentaire

(*) Requis, votre email ne sera pas publié