Soie d’Alessandro Baricco et Rebecca Dautremer

, , Laisser un commentaire

Hervé JoncourIl y a des livres qui vous donnent à réfléchir, d’autres qui vous amusent, qui vous rendent triste ou qui vous ennuient au point que vous envisagez d’aller faire une bonne sieste. Et puis il y a les livres qui en l’espace d’une centaine de pages réussissent à vous faire voyager et à vous émouvoir comme jamais.

Alessandro Baricco nous raconte l’histoire d’Hervé Joncour dont le métier est d’acheter et de vendre des vers à soies. Il est marié et gagne bien sa vie. Alors que l’essentiel de son travail consiste à voyager aux quatre coins de l’Europe et parfois même beaucoup plus loin pour rapporter de précieuses cargaisons d’œufs qui assureront la production de soie de Lavilledieu, le temps file sans qu’il ne soit réellement acteur de son existence. « C’était au reste un de ces hommes qui aiment assister à leur propre vie, considérant comme déplacée toute ambition de la vivre ». Et puis cette routine va changer. Une épidémie de pébrine va contaminer les élevages de vers à soie européens, l’obligeant à partir beaucoup plus loin, beaucoup plus longtemps pour trouver des œufs qui ne soient pas infectés. Cette destination, c’est le Japon.

Je vais m’arrêter là quant à l’histoire pour éviter de vous gâcher la surprise. Mais sachez que celle-ci se veut simple à lire et pourtant incroyablement complexe dans le fond. Le style épuré d’Alessandro Baricco est d’une justesse rare, comptant sur quelques mots pour poser une ambiance riche et provoquer l’émerveillement. Il fait partie de ces auteurs qui peuvent décrire un monde en une phrase et le regard d’une femme en une page. En bref, ce livre a été une découverte pour moi. Je ne connaissais pas l’auteur et depuis, j’ai continué de le lire. Si l’on retrouve son style dans chacune de ses œuvres, il faut reconnaitre que c’est un écrivain qui évolue constamment. Si des thèmes récurrents ponctuent ses pages (le mari ou le père absent, le voyage, l’exotisme…), vous ne retrouverez jamais le même monde chez Alessandro Baricco

Si Soie a été originellement publié en 2001 en France, celui-ci a connu une réédition et pas n’importe laquelle puisqu’il a été illustré par la talentueuse Rebecca Dautremer. Et là, il suffit de voir la couverture pour comprendre que nous n’allons pas en sortir indemne. Rebecca Dautremer est connue pour ses livres pour enfant. Lorsque les éditions Tishina (qui ont été créées autour de Soie d’ailleurs) l’ont contacté pour illustrer un livre adulte, la jeune femme a saisi l’opportunité de donner une touche plus mature et plus saisissante à ses dessins. Chaque page est un tableau ou plutôt une porte direction l’univers d’Alessandro Baricco. Lire une page, admirer l’illustration, soupirer, tourner la page et on recommence jusqu’à la fin, voilà tout le plaisir que je vous souhaite en lisant Soie.Eléphant

A propos de l'auteur :

Créateur du Renard Loquace. Petit auteur à ses heures perdues, gamer de l'infini branché scène indépendante. Animal préféré : le renard.

 

Laisser un commentaire

(*) Requis, votre email ne sera pas publié