Superbrothers : Sword & Sworcery EP

, , 1 commentaire

Sorti en 2012, Superbrothers : Sword & Sworcery EP est un jeu des studios Capybara Games qui m’était totalement passé à côté. Heureusement, la magie de l’Internet a opéré et c’est en furetant à travers la toile que j’ai découvert ce jeu. Allez, je vous livre mes impressions à chaud puisque je viens de mettre la main dessus.

swordandsworcery_pc 2013-10-29 10-24-10-29

 

À l’instar de The Stanley Parable, l’écran-titre de S:S&SEP a déjà de quoi nous mettre dans l’ambiance. Un vinyle frappé de trois triangles (qui me font furieusement penser à la Triforce de Zelda) tourne sur lui-même et diffuse un délicat morceau de musique. Il est possible de faire mumuse avec le vinyle, ce qui m’occupe deux bonnes minutes. Puis je me lance dans l’aventure. Une nouvelle musique, plus discrète et tout aussi légère, se fait entendre. C’est sûr, l’ambiance musicale est au cœur du jeu.

Dirige-moi si tu peux

Le départ

Un chien, des moutons… Pas de doutes, on est en Irlande.

Lorsque notre héroïne apparaît à l’écran (je vous jure qu’on ne voit d’elle ni décolleté exagéré ni petite culotte), un texte flottant m’incite à regarder, écouter et toucher. Ce monde de pixels colorés me plait. Un chien se dresse face à moi, aboyant et m’invitant à le suivre. Je m’exécute tant bien que mal puisqu’aucune indication n’est offerte sur le gameplay. Certains trouveront désagréable ce minimalisme, d’autres apprécieront. Personnellement, je me laisse aller à la découverte, même si je prends un certain temps pour être réellement dans le jeu, probablement parce que je dois comprendre comment marcher ou interagir avec l’environnement. Mais je vous rassure, le gameplay reste simple, très inspiré point’n click.

Flattez vos oreilles

Magie

Avec la magie, vous pourrez jouer de la musique grâce aux animaux

L’histoire est celle d’une femme donc, armée d’une épée et d’un bouclier, qui débarque dans un monde paisible en apparence. Très vite, elle rencontre un bûcheron qui lui fait comprendre qu’une menace rôde. Et devinez qui devra s’en occuper ? Si le scénario m’a pour le moment semblé simple (je ne l’ai pas encore fini), ce n’est pas ce qui importe le plus. En réalité, j’ai surtout été absorbé par l’ambiance qui se dégageait des paysages étranges, de ce voyage à travers la forêt précédé de mon fidèle compagnon canin et surtout, du fond sonore qui nous accompagne à chaque instant. Signé d’un certain Jim Guthrie, la bande originale est une pure merveille à écouter. Chaque morceau est unique, nous transmettant tantôt un sentiment de mystère, de joie, de peur ou même de tristesse. Elle donne également un véritable souffle de vie aux personnages de pixels, qui en deviennent touchants et surtout, vivant. Puisque je suis un gentil renard, je vous mets à disposition plus bas le morceau intitulé « Dark Flute » pour que vous puissiez apprécier par vous-même.

Epée et magie

Combat

Un des premiers combat du jeu. Facile !

Le jeu en lui-même m’a paru légèrement ennuyant dans les premières minutes. On se sent perdu, sans trop savoir quoi faire. Puis très vite, la narration se déroule, nous en apprenons plus sur notre rôle et sans s’en rendre compte, nous sommes lancés dans l’aventure. Le gameplay de base n’a rien d’innovant et reste secondaire. Outre l’exploration, nous aurons l’occasion de combattre. L’interface d’attaque est simple et repose sur deux touches (épée et bouclier) sur lesquelles il faut cliquer au bon moment pour espérer se protéger d’un assaut ou pour blesser l’adversaire. Nous pourrons également nous servir de la magie afin d’interagir musicalement avec la faune locale pour résoudre des énigmes (très joli) ou consulter un livre permettant de lire les pensées des autres personnages (dont le chien d’ailleurs, ce qui m’a bien fait rire). Tout cela combiné fait de S:S&SEP un jeu certes, principalement narratif mais dont le gameplay se dévoile peu à peu et possède finalement une réelle richesse.

Un voyage onirique

Paysage

Certains paysages sont magnifiques.

Si vous mettrez un peu de temps à vous acclimater à l’ambiance, je vous conseille fortement de persévérer. Faites-moi confiance, vous ne serez pas déçu par cette expérience particulière. Oui, particulière parce que S:S&SEP n’est pas un jeu classique, loin de là. Si vous voulez un jeu remplit d’explosions, de fusillades et d’action à l’état pur, passez votre chemin. Si au contraire, vous recherchez l’exotisme, l’onirisme, l’aventure et une ambiance mystérieuse, appuyée par un fond sonore incroyable et travaillé, Superbrothers : Sword & Sworcery EP est fait pour vous.

A propos de l'auteur :

Créateur du Renard Loquace. Petit auteur à ses heures perdues, gamer de l'infini branché scène indépendante. Animal préféré : le renard.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

(*) Requis, votre email ne sera pas publié