Tuto : faire le mapping de son livre

, , 3 commentaires

Écrire un livre comporte toujours son lot de galères n’est-ce pas ? Les notes s’accumulent dans un coin du disque dur ou sur un cahier et les incohérences vous guettent du coin de l’œil, prêtent à bondir sur vos lecteurs attentifs. Pour remédier à cela, j’utilise un outil simple et qui me vient d’un ami game designer : le mapping.

mapping

Rassurez-vous, je ne suis pas un de ces experts en technologie qui va vous pourrir la vie avec ses logiciels incompréhensibles. Cet article a pour but de vous faciliter la vie, non l’inverse ! Alors le mapping, qu’est-ce que c’est ? Il existe bien des manières d’user du mapping mais dans notre cas, il s’agira en quelque sorte de cartographier la structure de votre roman pour en avoir un aperçu rapide et clair et, le cas échéant, de repérer les incohérences qu’il comporte. Mais plus que tout cela, le mapping de votre roman est également un formidable outil qui vous servira à toutes les étapes de votre processus de création puisque non content de relier les événements et/ou les personnages de votre histoire entre eux, il vous ouvrira parfois la porte à de nouvelles idées.

À quoi ressemble le mapping d’un roman ?

Voici une capture d’écran du mapping de mon roman en cours d’écriture. Personnellement, je ne l’utilise pour le moment que pour mes personnages mais il peut aussi être pratique pour schématiser les différentes scènes de votre roman ou autre, à vous de cibler ce dont vous avez besoin. Vous remarquerez qu’outre le nom de mes personnages, j’ai aussi ajouté des interactions telles que « amitié » ou « amour » afin de me souvenir de la relation qu’ils entretiennent entre eux. Encore une fois, libre à vous d’ajouter toutes les informations que vous jugerez pertinentes.

mapping maxence

Mapper son roman

Pour cela, il vous faudra un seul logiciel : Powerpoint 2010 ou supérieur (son équivalent gratuit : Open Office Impress). Eh oui, pas besoin de super mapping 3000X12, vous aurez tout ce dont vous aurez à priori besoin ici.

Pour commencer, ouvrez Powerpoint. De base, une diapositive blanche s’ouvre, accompagnée de deux zones de textes. Supprimez-les avant de cliquer sur « Création » dans le menu horizontal puis « Mise en page ». Une boite s’ouvre et vous permet de modifier la taille de votre page. Si vous estimez avoir besoin de beaucoup de place, n’hésitez pas à entrer de grandes valeurs en largeur et en hauteur et à passer au format Paysage.Validez puis cliquez cette fois sur « Accueil » afin de vous rendre dans le sous-menu comportant des flèches, des rectangles, des ellipses et autres (catégorie dessin). Choisissez une forme puis dessinez sur votre page. À ce moment, vous verrez apparaître un nouveau menu dans la barre horizontale intitulée « Outils de dessin » juste au-dessus de « Format ». Rendez-vous dans ce menu.

Tout l’intérêt de Powerpoint est de pouvoir relier facilement vos différentes zones de texte grâce aux connecteurs (les flèches et les traits). Dessinez une deuxième boite et tentez de les lier en dessinant un trait d’un point de votre forme à un autre. Vous verrez qu’une fois liées, les deux boites resteront connectées même si vous les déplacez.
Dernier petit conseil : il existe des traits droits et des traits en angle, ce qui vous permettra de connecter vos boites de deux façons différentes.

Voilà, pour le reste, tout dépend de vous. Ce tutoriel « technique » étant le premier que je réalise sur le Renard Loquace, n’hésitez pas à me donner votre avis, si vous l’avez trouvé utile et si vous comptez vous en servir. Et si jamais vous avez une question sur le mapping de roman, je me tiens bien évidemment à votre disposition !

A propos de l'auteur :

Créateur du Renard Loquace. Petit auteur à ses heures perdues, gamer de l'infini branché scène indépendante. Animal préféré : le renard.

 

3 commentaires

  1. Mel

    03/03/2014, 19:48

    Qu’il est loin le temps où je pensais naïvement qu’il fallait juste savoir écrire pour mener à bien un roman. Je découvre de plus en plus les aspects techniques de l’écriture… Je ne sais pas si j’utiliserai le mapping parce que je suis assez bordélique et contente de l’être, mais au moins je sais que ça existe donc merci pour le tuto!

    Répondre
    • Maxence

      03/03/2014, 20:14

      Hum, je ne dirais pas forcement que l’on doit absolument passer par ce genre de techniques pour réussir un roman, loin de là. Mais j’avoue que je crois un minimum à l’organisation pour tenir la route mais ce n’est que mon avis personnel :)

      Répondre

Laisser un commentaire

(*) Requis, votre email ne sera pas publié